Mouvement à pratiquer du 22 décembre 2014 au 5 janvier 2015

qi-gong3_passion-martiale

Solstice d’Hiver

Installez-vous dans la nature, dans un jardin ou dans une pièce aux fenêtres ouvertes. Si vous exécutez les mouvements au début du jour, placez-vous  face à l’Est, pour attraper l’énergie fraîche du matin ;  mais placez-vous face au soleil couchant, à l’Ouest, si vous préférez les exécuter le soir.

Pratiquer cette gymnastique douce matin et soir est une bonne chose.

Assis sur un tapis, jambes allongées,  les bras relâchés, le dos droit.

Poser les poings fermés sur les genoux.

Exercer une pression de plus en plus forte sur les deux genoux.

Puis relâcher la pression progressivement.

Répéter l’exercice 6 fois.

Exécutez le mouvement autant de fois qu’il vous est conseillé de le faire. Toutefois, il est possible d’en faire moins ou davantage. Alors, faites en sorte que le nombre soit un multiple de 3.

À la fin de l’exercice, claquer vingt et une fois les dents, la bouche fermée, puis avaler la salive en trois fois ; ensuite, tourner la langue sur la face interne des dents trois fois dans le sens des aiguilles d’une montre puis trois fois dans le sens inverse. Avaler la salive, puis faire le même exercice sur la face externe des dents. Et avaler la salive.

Vous pouvez faire ceci les yeux fermés en regardant intérieurement en direction de  l’espace entre vos deux sourcils.

Quand tout est fini, ouvrir les yeux et regarder quelque chose de beau. Et serein, vous pourrez commencer les activités de la journée ou bien clore celle-ci.

Quand vient l’hiver

Hiver paysage

Chez nous, l’hiver commence le 22 décembre, au moment appelé solstice d’hiver, quand la nuit la plus longue prolonge la journée la plus courte de l’année. Mais en Asie, l’hiver a débuté plus tôt, le 7 novembre, le solstice étant le point représentant la plénitude de la saison, son milieu.

            Tout est calme

Pendant l’hiver

                        Au soir quand la lampe s’allume.

            À travers la fenêtre où on la voit courir

Sur le tapis des mains qui dansent

Une ombre au plafond se balance

                        On parle plus bas pour finir

Au jardin les arbres sont morts

Le feu brille

                                    Et quelqu’un s’endort

Ce poème de Pierre Reverdy installe la profondeur et le mystère de cette saison au   moyen de mots simples qui nous touchent.

Quelqu’un s’endort. Tout comme la Nature qui est retournée en elle-même et attendra le printemps pour revenir plus vivante que jamais.

L’hiver est le moment privilégié pour les soirées réconfortantes entre amis comme le       suggèrent les paroles d’une chanson chinoise.

Dans mon petit pavillon à étage

J’attends deux ou trois amis.

Le vin tiédit, du bain-marie se dégage son parfum,

La gelée d’agneau découpée est transparente comme la topaze,

Les braises rouges crépitent joyeusement dans le brasero

Tandis que sur le guéridon, un bonsaï a oublié

L’écoulement du temps.

Par la fenêtre, je vois approcher deux silhouettes dans les flocons de neige

Voici qu’arrivent mes invités.

Je vous quitte, je vais rejoindre les miens.