Le corps et le regard en été

rouge 2

En été, il faut  rafraîchir le corps. Si l’on mange trop chaud, cela augmente la chaleur du corps, ce qui est destructeur en cette saison représentée par le feu. On ne veut pas d’énergie trop chaude. On peut même manger froid.

Il est souhaitable de porter des vêtements amples pour permettre une circulation d’air entre le tissu et la peau. Observez l’usage de la djellaba dans les pays chauds. Un tissu en fibres naturelles comme le coton ou le lin reste celui qui convient le mieux à cette saison.

Pour équilibrer les énergies de l’été, il est bon de se reposer entre 12h et 14h. Choisir de faire une petite sieste, à l’ombre des arbres si l’occasion s’y prête, est très profitable. Je dis bien « sieste ». Choisissez une autre heure pour une «sieste crapuleuse » ! Par ailleurs, nous pouvons nous lever tôt et nous coucher tard.

Regarder avec concentration est l’attitude qui accompagne la clarté, l’intelligence et la brillance qui caractérise le feu de l’été. Ainsi l’expression et le geste précis sont facilités. Mais il faut se méfier de la fixité du regard, conséquence de l’usage excessif des écrans de télévision ou d’ordinateur.

Il est préférable d’éviter la concentration du regard en soirée ou la nuit, moments de retour au calme et au repos. Car regarder avec concentration correspond à l’énergie active du matin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s